nyah
tokyo ghoul: higanbana


Les vives lumières, le bruit incessant des voitures, l'agitation constante ; tout ça, tu y est bien habitué. Tu vis à Tokyo depuis des mois ou des années, natif ou immigré, et toute cette vie hyperactive ne te surprend plus. Tu penses avoir tout vu. Tu crois.

Mais cette fois, ce n'est pas le cas, et tu changes d'avis rapidement. Au coin d'une rue, dans le couloir de ton appartement, ou même par ta fenêtre, tu en as vu une. Une ghoul. Tu pensais que c'était un mythe, une légende urbaine pour dissuader les jeunes filles de rester trop longtemps dehors la nuit, mais tu viens bien de la voir. Un monstre dévoreur de chair, au corps d'abomination, tapi dans les ombres pour déguster son butin.Et tout ce qu'il en reste est une traînée de sang étalée au sol, et des papiers sur une nouvelle personne disparue collés partout dans les rues le lendemain.

Le temps passe, toute la ville oublie ces monstres, mais toi tu n'oublies pas.

Sybile
fondatrice
???
missing





 :: Paperasse :: Book of Truth Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

III △ Groupes

avatar
Prophecy
MJ △ chef d'Higanbana
Messages : 72
¥ : 123
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 14:26
humains


L'espèce homo sapiens, aussi appelée humaine, est la dernière espèce du genre homo, et la source de nourriture presque unique des ghouls.
Malgré que la plupart des individus soient aveugles devant la présence de tels prédateurs, ceux qui ont conscience de la menace se sont regroupés pour créer l'organisation gouvernementale du CCG pour lutter contre elle.

On ne les présente même plus, car ils sont les plus communs et connus de toute la ville - et du monde entier, plus ou moins. Ils ont un ancêtre commun avec les ghouls, ce qui explique la facilité qui existe à les confondre physiquement.
Les humains et les ghouls sont très semblablement constitués, et possèdent tous deux des cellules RC en différentes mesures : les humains, dont le taux de cellules varie entre 200 et 500, est pour cette raison l'unes des seules sources de nutriment des ghouls.

Le taux de cellules RC est primordial dans la lutte contre les ghouls et dans la prévention de maladies, tels que le syndrome de ROS (ou RC cell over-secretion disease). Comme dit plus haut, le taux moyen s'élève entre 200 et 500, mais un taux supérieur est un indicateur soit d'une nature cannibale, soit d'une nature de ghoul ; soit dans un cas sur un à trois million, d'un syndrome de ROS.
Pour des raisons de simplicité et d'équilibre, les cas rares de demi-ghouls (one-eyed) et de malades du syndrome ROS (RC cell over-secretion disease), ne seront pas pris en compte dans l'intrigue du forum car très rares.

et avec les autres ?
Les ghouls sont leur prédateur naturel le plus proche et semblable, et les humains les craignent malgré leurs défenses, comme l'organisation du CCG. Il est compliqué de discerner une ghoul d'un humain, puisque les deux espèces se mélangent aisément et sont très similaires physiquement et biologiquement, si bien que la plupart d'entre eux ne sont même pas au courant de l'existence de ces prédateurs.
Les individus qui ont conscience de la menace choisissent la plupart du temps de lutter contre elle, mais dans de rares cas, cherchent avant tout à la comprendre. Il existe quelques rares individus qui se battent pour la protection des ghouls, mais ils sont si rares que leur rôle et leur activité sont négligeables.

L'organisation Higanbana étant exclusivement constituée de ghouls et dirigée entièrement par et pour eux, elle est également une menace dressée contre les humains. La grosse majorité de la population ne se doute déjà de rien au sujet des ghouls, alors encore moins de l'existence d'Higanbana.
Elle reste tout de même une menace terrible à tout humain qui se trouve sur son chemin, au courant de son existence ou pas.

Le CCG, même si la plupart des habitants ne l'associent qu'à une branche secondaire de la police, est souvent vue comme une organisation sécuritaire et rassurante. Ses agissements sont publics mais très mystérieux, ce qui n'intrigue quasiment jamais la population.
On ne la remet pas en question, et on ferme les yeux sur ses opérations car elle est une organisation d’État. Il y a très peu d'opposition humaine à son existence dans ceux qui savent que les ghouls vivent en liberté.

Les Quinx, puisque liés au CCG, sont un concept banalisé ou inconnu. Certaines personnes sont tout de même extrêmement opposées à leur existence, de peur que le mélange bâtard des deux espèces soit imparfait et qu'ils finissent hors de contrôle comme des bêtes sauvages, ou comme un renard fou dans un poulailler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophecy
MJ △ chef d'Higanbana
Messages : 72
¥ : 123
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 14:27
ghouls


L'espèce homo comedenti, aussi appelée ghouls ou goules, est une espèce humanoïde très proche du genre humain. C'est une espèce carnivore et cannibale, semblable en tous points aux humains sauf dans sa biologie interne, régime alimentaire et culture.
Car ils sont une menace pour l'espèce humaine, les ghouls sont chassés par le CCG.
Pour des raisons de simplicité et d'équilibre, les cas rares de demi-ghouls (one-eyed) et de malades du syndrome ROS (RC cell over-secretion disease), ne seront pas pris en compte dans l'intrigue du forum car très rares.

La biologie des ghouls est très similaire à celle des humains, ce qui les rend difficiles à discerner, mais présentent néanmoins plusieurs différences caractéristiques, telles que :

  • taux de cellules RC nettement plus haut que celui des humains : 200-500 contre 1000-8000.
  • force physique quatre à sept fois supérieure à l'humain moyen
  • peau et squelette quasi impénétrables ou brisables par des armes classiques
  • ouïe et odorat plus ou moins aiguisés
  • régénération plus ou moins rapide : de la cicatrisation instantanée au rattachement de parties de corps entières
  • changement de couleur des yeux, seule muqueuse visible et vulnérable : kakugan
  • organe supplémentaire gérant les cellules RC : kakuhou

Les ghouls ne peuvent se nourrir que de viande humaine et de viande issue de leur propre espèce, car ce sont les seules viandes contenant des cellules RC. De plus, leur corps produit une enzyme qui les empêche de digérer tout autre aliment, et leur langue constituée différemment de celle des humains donne aux autres sources de nutriments un goût répulsif. D'autres rares aliments, comme le café, sont pourtant digérables et ont même bon goût, quoi qu'ils ne permettent pas la survie.
La fréquence de repas est bien plus réduite que celle des humains, puisque pour survivre une ghoul doit seulement consommer un corps tous les un ou deux mois. Cependant certaines ghouls, appelées gloutonnes, ne se limitent pas du tout à ces chiffres, d'où leur nom.
Comme chez l'humain, un état de faim extrême peut pousser une ghoul à la folie.

Les ghouls vivent pour la plupart en société, même si une bonne portion vit en marge de celle-ci - pour cette raison, ils doivent rester discrets dans leurs activités et leur vie de tous les jours, car la moindre suspicion peut leur coûter une traque du CCG.
Pour cette même raison, les ghouls qui souhaitent s'impliquer dans la société portent très souvent des masques et se désignent ou sont désignées par des alias pour dissimuler leur identité lors de leurs chasses.

kagune & kakugan

Le kagune est une excroissance formée par le regroupement des cellules RC stockées dans le kakuhou. Décrit comme un "muscle liquide", cet appendice pourtant très résistant est surtout usé pour la chasse.
Le type de cellules RC, stockées dans le kakuhou, influent grandement sur la localisation de l'organe et le type de kagune qu'une ghoul possède :

  • ukaku : ou kagune ailé, naissant depuis les épaules. le kagune est rapide, léger et précis, adapté aux attaques à longue portée mais pas au corps-à-corps. en revanche, il est peu endurant et ne peut pas briser un trop gros blindage.
  • kokaku : ou kagune blindé : naissant depuis la cage thoracique. le kagune est lourd, robuste et puissant, adapté aux attaques à courte portée et à la défense. en revanche, il est compliqué à manier en raison de son grand poids.
  • rinkaku : ou kaguné écailleux : naissant depuis les reins. le kagune est puissant, brute, et se régénère et se reconstruit facilement. en revanche, il est facilement brisable par la force brute.
  • bikaku : ou kagune à queue : naissant depuis le bassin. le kagune est puissant, équilibré et robuste, et est adapté aux attaques de longue et courte portée. en revanche, même s'il est très équilibré, il est facilement dépassable par plus rapide ou plus fort.

Certaines ghouls montrent des habilités particulières dans la manipulation de leur kagune, comme la pseudo-électrokinésie, pseudo-pyrokinésie, guérison et métamorphose - ces habilités restent cependant rares.
Certaines ghouls montrent également plusieurs types de cellules RC, résultant dans des mélanges bâtards de kagune différents, ou plusieurs kakuhou alimentant plusieurs kagune à la fois. Cela reste cependant un phénomène exclusivement héréditaire ou issu de la cannibalisation.

Dans des cas extrêmes de cannibalisme, le corps n'est plus capable d'assimiler le surplus de cellules RC contenues dans la viande de ghoul et doit créer un second kakuhou pour pouvoir gérer le flux, créant ainsi un second kagune appelé kakuja ou kagune de feu.
C'est une mutation douloureuse et éprouvante, qui résulte plus souvent en demi-kakuja qu'en kakuja complet. Si les demi-kakuja sont presque consumés par les cellules RC, les kakuja sont des ghouls très puissantes aux formes complètes monstrueuses.
Pour des raisons de simplicité et d'équilibre, les kakuja ne sont pas autorisés à la création d'un personnage, mais il est tout à fait possible de le faire évoluer en kakuja plus tard.

rangs

Le CCG classifie les ghouls sur lesquelles des informations sont disponibles, et organise ces classifications sur sept rangs :

  • rang C : ghoul commune
  • rang B : puissance équivalente à un investigateur de rang 1 à 3
  • rang A : puissance équivalente à un investigateur de première classe
  • rang S : puissance équivalente à un investigateur de classe spéciale
  • rang SS : puissance équivalente à plusieurs investigateurs de classe spéciale
  • rang SSS : puissance équivalente à plus d'une équipe entière d'investigateurs spéciaux. le critère est flou et modifiable.

Pour des raisons de simplicité et d'équilibre, un personnage ne peut pas être supérieur à un rang A dès sa création, sauf dans des cas très rares examinés par le staff. Pour les mêmes raisons, le rang SSS est réservé aux pnj pour les event.

et avec les autres ?

Les humains étant leur principale source de nutriments, pour une partie des ghouls, ils ne sont que des proies ou du bétail dont ils peuvent disposer. Mais à force de devoir vivre en société à leur côtés, et à se mélanger à leurs vies, certains s'y intéressent plus et cherchent à cohabiter. Bien sûr, une majorité cohabite par nécessité et non pas par choix, et certains restent indifférents - c'est leur nature de prédateur et peu importe leurs états d'âme, ils devront quand même manger des humains.

L'organisation Higanbana est souvent questionnée. Si certains y voient une société parfaite, où seules les ghouls régissent leur bétail et s'y servent à volonté, d'autres y voient une spirale sans fin où l'humanité une fois anéantie ne pourra être remplacée que par d'autres ghouls forcées au cannibalisme.
Mais malgré tout, beaucoup de ghouls sont séduites par ces idées et les suivent aveuglement, tandis que les autres craignent l'impact qu'Higanbana peut avoir sur la société des ghouls plutôt que sur celle des humains.

Le CCG est tantôt craint, tantôt méprisé pour ses agissements abusifs. Il est légitime d'être surveillés en tant que prédateurs conscients pour la plupart des ghouls, mais en même temps illégitime d'être traqués et chassés pour leur nature dont ils ne sont pas responsables.
Des groupes de ghouls autre qu'Higanbana sont pourtant totalement opposés à l'existence du CCG, croyant qu'ils valent autant ou plus que les humains avec lesquels ils vivent. La majorité se soulève innocemment, mais d'autres rares individus ne restent pas les bras croisés pour autant et attaquent régulièrement les bureaux et QG.

Les Quinx sont bien souvent méprisés et vus comme de fausses ghouls, des pantins artificiels utilisés pour la boucherie du CCG. Mais certaines questions se soulèvent, comme la vision que le CCG lui-même a des Quinx, partie intégrante mais dont la place est discutable dans l'organisation ; pour cette raison notamment, certaines ghouls les prennent en pitié.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophecy
MJ △ chef d'Higanbana
Messages : 72
¥ : 123
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 14:27
higanbana


Higanbana est une organisation terroriste japonaise luttant pour les droits des ghouls et contre l'oppression de l'espèce par les hommes, spécifiquement par le CCG. Elle est nommée après la fleur du même nom, lycoris radiata, aussi appelée red spider lily ou equinox flower, fleur rouge de la famille des amaryllis symbolisant la mort et le renouveau.

Sous le blason de cette fleur, l'organisation mène des raids de destruction et des opérations massives contre le CCG et contre les autres bâtiments d’État, comme l'attentat des Bureaux du 2e arrondissement et la tentative de libération de Cochlea.
Higanbana est guidée par un leader mystérieux et resté dans l'ombre à ce jour, associé au nom de Prophecy, qui marche dans les pas d'Aogiri après sa chute. En reprenant ses idéaux et en les poussant encore plus loin, Prophecy espère faire marcher ses plans en détruisant pour recréer plutôt qu'en aménageant une société qui repoussera toujours les ghouls.

hiérarchie
Le QG d'Higanbana est situé dans le 9e arrondissement, Shinagawa, dans un ancien bâtiment d'entretient appartenant à la gare. Cependant, l'endroit où est dissimulé leur leader, Prophecy, reste un mystère.
  • soldat : subalterne, première ligne dans les opérations
  • contremaître : chef d'une équipe de subalternes
  • second : conseiller du leader, coordonne les contremaîtres
  • leader : chef de toutes les opérations

et avec les autres ?
Les humains ne sont aux yeux des membres d'Higanbana qu'une réserve de nourriture, un troupeau de bétail dont ils sont les bénéficiaires. Ils veulent renverser le CCG pour avoir le champ libre et pouvoir installer leur domination absolue d'espèce supérieure sur ce qui leur revient. Ils ne reculeront devant rien pour arriver à leur but, quitte à gaspiller de la nourriture.

Les ghouls sont l'espèce supérieure qui mérite le pouvoir, et qui n'ont pas à subir les persécutions du CCG et des règles de société d'une population qui leur revient. Certains font partie d'Hibangana, d'autres non, et ces autres restants ne sont qu'à convaincre pour leur bien à rejoindre le mouvement. L'organisation ne veut que le bien de l'espèce, et sacrifier le reste ne les dérange pas ; ce qui ne plait pas à tout le monde.

Le CCG est l'ennemi numéro un, qui bloque Hibangana et la réalisation de son objectif. L'organisation n'hésitera pas à utiliser la force pour prendre le dessus, et elle l'a déjà fait : elle n'a aucune sympathie pour le traitement impropre accordé au ghouls captives et traquées, et pour les expérimentations poussées sur elles.

Higanbana a notamment un attachement mixé aux quinx, des ghouls bâtardes et affaiblies par le bétail, qui sont monstrueusement forcées à abattre et chasser des individus de leur propre espèce avec des quinques faites de leurs cadavres.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophecy
MJ △ chef d'Higanbana
Messages : 72
¥ : 123
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 14:27
quinx


Les Quinx sont une espèce artificielle unique issue du croisement par la chirurgie entre un humain et une ghoul, plus précisément par l'implantation d'un kakuhou dans un humain. Ils sont principalement utilisés comme des armes vivantes sous la surveillance du CCG.
Comme les ghoul, ils sont capables de se servir de leur kagune, mais n'ont qu'un seul kakugan qui les rend au premier regard très similaires à des ghouls borgnes. En soi, les quinx ne sont pas très différents des ghouls borgnes, quoi qu'elles soient bien plus rares, et sont d'ailleurs souvent appelés "borgnes synthétiques".

Les quinx ont un mode de vie humain classique et n'ont pas besoin de consommer de la viande humaine ou de ghoul pour se nourir, mais leur corps ne la rejette pas pour autant : sa consommation aide d'ailleurs au développement des capacités et de la puissance d'un quinx, qui voit son taux de RC grimper bien plus vite en ayant le régime alimentaire d'une ghoul.
Les quinx sont biologiquement plus semblables aux ghouls qu'aux humains, et plus ils vivent comme des ghouls, plus ils deviennent comme elles. Peu de temps après l'opération, un quinx développe rapidement une force et une résistance très supérieures à un humain lambda, il est aussi très fréquent qu'un de leur sens soit bien plus aiguisé que les autres, et que leur capacité à se régénérer soit presque aussi puissante que chez une ghoul.

Les expériences sur les premières générations de quinx ont montré que des stimuli des cellules RC, tels que la consommation de viande humaine ou de ghoul ainsi que l'utilisation globale de leurs capacités originellement caractéristiques des ghouls, augmentait beaucoup le taux de cellules RC dans leur corps et les rendaient ainsi toujours plus puissants et plus maîtres de leurs habilités.
Des séances d'entrainement spécifiquement dédiés à la maitrise de ces capacités ont depuis été rendues obligatoires, aux côtés d'entrainements sportifs et de combat, dans le cursus des inspecteurs juniors que les quinx sont forcés de suivre peu après leur opération.

Les quinx suivent les mêmes systèmes de classification que les ghouls pour leur kagune et leur rang de puissance, et les mêmes que les investigateurs pour leur rang hiérarchique. Ils ont également un système de classification spécifique, qui renseigne sur le framing de leur kakuhou, et donc sur le pourcentage de contrôle de leur kagune.

frames
L'opération de mutation en quinx consiste en la transplantation d'un kakuhou dans le corps du sujet, à la localisation la plus apte à accepter le type de cellule RC du kakuhou transplanté. Le kakuhou n'est pas implanté brut, et est au préalable préparé à la manière d'une quinque pour le rendre plus facile à contrôler et à assimiler par l'organisme.
La préparation du kakuhou à transplanter se fait par le recouvrement successif de l'organe dans de l'acier à quinque, qui régule sa puissance et permet une contrôle plus aisé des cellules qu'il génère par le quinx : il résulte de ce procédé le système de frames, qui sert également de classification :
  • F1 : 20% de puissance
  • F2 : 40% de puissance
  • F3 : 60% de puissance
  • F4 : 80% de puissance
  • F5 : 100% de puissance

La plupart des quinx récemment opérés sont réglés sur les frames F2 ou F3, mais certains cas dont la réaction à la transplantation est trop faible ou trop puissante peuvent être réglés en F1 ou F4 pour compenser dès le début. Le changement de frame se fait uniquement par chirurgie, en retirant des couches de l'acier à quinque qui enveloppe le kakuhou : ce genre d'opération n'est autorisée que par le président du CCG, et implique presque automatiquement un changement de rang hiérarchique et de rang de puissance.

Les frames sont utilisées pour réguler l’afflux de cellules RC et ainsi la puissance du kagune des quinx, mais elles ne sont pas un système infaillible et il arrive parfois des "frame break" ou "frame out". Dans certains cas rares de stress intense ou de stimuli trop important, le kakuhou brise les frames qui l'entourent et laisse le flux non régulé des cellules RC circuler librement dans l'organisme, ce qui déchaine la puissance du kagune et fait perdre le contrôle au quinx, qui devient une ghoul borgne artificielle à part entière.
Dans le cas ou un quinx se verrait souffrir d'un frame out, il serait automatiquement catégorisé comme ghoul de rang S, et devrait être exterminé sur le champ en étant considéré comme une cible par ses équipiers les plus aptes. Tout refus d’obtempérer de la part d'un quinx dans ce cas précis est passible d'accusation de complicité, et donc de peine de mort.

Les quinx sont très demandés car très efficaces, mais peu d'inspecteurs ou de civils veulent bénéficier de l'opération. Le CCG a donc lancé une prime dont bénéficie un individu se proposant comme sujet à l'opération, ainsi que sa famille, ce qui a grandement augmenté les effectifs de quinx dans les générations suivant cette prime.

nyesssss
Les humains sont pour la majorité leur famille, leurs amis, et toute leur vie jusqu'à l'opération. Beaucoup d'entre eux ne renoncent jamais au fait qu'ils sont toujours humains à leur yeux, et veulent protéger le reste de leur espèce des ghouls grâce à la force et aux capacités que l'opération quinx leur a donné, même s'ils ne peuvent nier leur nouvelle nature.

Les ghouls sont une menace à éradiquer. Les quinx partagent le point de vue du CCG, puisqu'ils sont des inspecteurs comme les autres. Tous comme les inspecteurs, certains exercent juste leurs fonctions pour la défense et la survie, mais d'autres prennent plaisir aux nouvelles expériences de combat que leur offre et deviennent des traqueurs hors pair. Il n'est cependant pas rare que certains individus récemment opérés deviennent plus compréhensifs de la situation des ghouls après avoir partagé leur mode de vie et leur traitement.

Tout comme pour le CCG, Hibangana est une menace à éradiquer. Les quinx n'ont cependant pas vraiment la même culpabilité envers l'organisation, puisque les premières générations ont été créées après la chute d'Aogiri. Elle représente plus un amas dangereux de ghouls folles à éliminer en priorité, ou même parfois un groupe pas si stupide que ça, mais les quinx sont bien souvent éliminés avant que cette idée leur monte trop à la tête.

Le CCG est pour un quinx à la fois une entreprise et une nouvelle vie, ils sont à la fois colombes de terrain et ghouls contenues dans des appartements. Ils ne sont pas forcément acceptés par tous les inspecteurs, et beaucoup de quinx se sentent oppressés par ce système bancal où on a besoin d'eux mais qu'on les discrimine et les rejette.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Prophecy
MJ △ chef d'Higanbana
Messages : 72
¥ : 123
Voir le profil de l'utilisateur
Mer 6 Juin - 14:28
ccg


Le CCG, ou Commission of Center Ghoul, est une cellule défensive fédérale gérée par le gouvernement japonais, qui répertorie et intervient dans les cas criminels liés aux ghouls. Originellement crée en 1890 en tant qu'organisation d'état par le clan Washuu, elle servait à lutter contre le premier cas de ghoul borgne répondant au nom de code "Owl", et à part la suite évolué en organisme de défense et de développement d'armement contre la menace que représente les ghouls pour la race humaine.
Le fonctionnement du CCG est règlementé par la loi sur les mesures anti-ghouls, qui détermine les protocoles à suivre durant les interventions ainsi que les lois qui entourent les cas impliquant des ghouls et les civils.

Le CCG possède plusieurs infrastructures réparties à travers Tokyo pour assurer la surveillance et la lutte contre les ghouls et la criminalité qui les entoure. Ses bureaux sont divisés en branches d'office dépendant du bureau principal, où sont assignés les enquêteurs et assistants restant en retrait des opérations de terrain. Ce sont ces enquêteurs et les dirigeants du bureau principal qui gèrent les affaires concernant les ghouls, les opérations extérieures ainsi que la gestion des centres de détention et d'entraînement.
  • bureau principal : 1er arrondissement
  • bureau de la division scientifique : 1er arrondissement
  • branche d'office : bureau du 2e arrondissement
  • branche d'office : bureau du 11e arrondissement
  • branche d'office : bureau du 13e arrondissement
  • branche d'office : bureau du 20e arrondissement
  • centre de détention de cochlea : 23e arrondissement
  • centre de détention de corniculum : 12e arrondissement
  • centre d'entraînement aux contre-mesures : 1er arrondissement
  • académies d'entraînement des juniors : 7 campus

hiérarchie
Les inspecteurs, aussi connus sous le surnom de "colombes" en raison de leur manteau caractéristique gris clair, forment la majorité des employés du CCG.
Tous ne vont pas à la chasse aux ghouls pour autant, car les trois quarts d'entre eux ne sont que des enquêteurs de bureau, et les opérations extérieures sont limitées aux inspecteurs de rang 1 et supérieurs.
Les enquêteurs et investigateurs de rang 3 à 1 sont considérés comme des juniors, et sont donc obligatoirement associés à un équipier de première classe ou supérieur dans les opérations extérieures. Les investigateurs de première classe et classe spéciale sont considérés comme des séniors.
  • rang 3 : rang quasi permanent des enquêteurs de bureau, ou réservé aux cas particuliers de nouveaux investigateurs n'ayant pas suivi de cursus au centre d'entraînement aux contre-mesures, droit de port d'arme au balles Q
  • rang 2 : rang de base des investigateurs de terrain après avoir suivi le cursus des investigateurs juniors et du centre d'entraînement aux contre-mesures
  • rang 1 : rang attribué après la première promotion des investigateurs de terrain, droit de port de quinque et de participer aux opérations d'extérieur
  • première classe : rang le plus répandu parmi les investigateurs séniors et réservé aux vétérans de terrain, la plupart se retirant de leurs fonctions ou prenant un junior en apprentissage une fois ce rang attribué
  • classe spéciale : rang réservé aux investigateurs vétérans les plus puissants et efficaces, le plus haut rang possible pour un investigateur, donne le droit au commandement des opérations

La direction du CCG est maintenue par un président et par le directeur du bureau principal, tous deux traditionnellement issus de la famille Washuu, ainsi que par des investigateurs de classe spéciale.

et avec les autres ?
Les humains n'ont aucun problème à reconnaître l'existence du CCG, mais peu savent à quoi cet organisme mystérieux sert réellement puisqu'un pourcentage énorme de la population n'a aucune idée de l'existence des ghouls. Aucune suspicion ou doute n'existe vraiment contre le CCG puisqu'il ne représente pas grand chose pour la plupart de la population, et un soulagement pour les autres.

Les ghouls sont des vermines à éliminer car elles sont une menace pour la race humaine. Le but du CCG étant l'annihilation de l'espèce, il n'y a aucune pitié pour ces individus, et seule la loi sur les mesures anti-ghouls contient la plupart des agissements des investigateurs.

Higanbana représente à la fois une menace et une honte pour le CCG, puisque l'origine du mouvement est soupçonnée de venir de ghouls d'Aogiri qui n'ont pas été éradiquées et ont proliféré pour devenir plus agressives encore. La plupart des investigateurs voient l'existence de ce groupe comme une bavure mal gérée, une erreur du CCG, et s'en veulent autant qu'ils en veulent à Higanbana.

Les Quinx sont vus soit comme des quinques vivantes, soit comme des rats de laboratoire, soit dans beaucoup de cas comme des vermines qui n'ont pas leur place au CCG. Peu d'inspecteurs les acceptent en tant que moyen valide et effectif de repousser les ghouls, et encore moins en tant que membres valides de l'organisation, même si au fond personne ne peut cacher qu'ils ont beaucoup aidé de développement de l'armement contre les ghouls et de la gestion de celles-ci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokyo Ghoul: Higanbana :: Paperasse :: Book of Truth-
Sauter vers: